Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 août 2016 4 04 /08 /août /2016 12:13

Sujets abordés : orientation spécialisée dans les agences de proximité, évolution des services spécialisés, organisation des équipes en agence, projet ASC, commission CNASC.

 

En préambule, suite aux événements qui se sont déroulés sur Nice le 14 Juillet, la DR nous informe avoir mis en place 2 vigiles dans chacune des 5 agences niçoises (remarque importante : les vigiles ne sont pas habilités à filtrer les entrées dans les sites ni à fouiller les sacs).


Orientation spécialisée dans les agences de proximité (Réseau des psychologues du travail)

Certains élus du CE souhaitent mettre en place une nouvelle expertise libre :
Vote :
POUR : 15
CONTRE : 3 CFE-CGC Métiers de l'Emploi

 

Objectifs de l'intégration de l'orientation spécialisée dans les agences de proximité :
• Permettre l’accès à l’orientation spécialisée de façon plus homogène sur le territoire
• Articuler orientation généraliste et orientation spécialisée au plus près du demandeur d’emploi pour accompagner efficacement les transitions professionnelles

 

Conséquences sur l’organisation :
• Intégration des psychologues du travail en agence de proximité.
• Augmentation du nombre de psychologues du travail dès 2016.

 

1ère étape : Répartition de la ressource existante dans les agences identifiées selon les besoins prévisionnels :

  • Cette répartition se fera sur la base de fiches de vœux, exprimant 3 choix hiérarchisés par ordre de priorité
  • L'affectation se fera en tenant compte des vœux exprimés, des situations personnelles et des besoins de l'établissement
  • Les dispositions conventionnelles en matière de mobilité géographique seront si besoin mises en œuvre
  • Les psychologues seront intégrés dans une équipe de l'agence de proximité avec des conseillers en charge de l’accompagnement des DE

 

2ème étape : Appels de postes pour recruter la ressource additionnelle

  • Sur postes encore vacants après répartition (pas de regroupement de psychologues dans certaines agences, la DR ne souhaite pas recréer des mini A2S)
  • les postes seront appelés simultanément :

Critères de sélection : le diplôme est nécessaire mais pas suffisant, expérience et expertise indispensables.

Recrutement : 300 base (droit privé) ou niveau 4B (agent public) mais pas d'info à ce jour concernant un décret modifiant le statut 2003.
- en interne dans la BDE
- en externe, sur PE.fr
• Le format des offres sera défini nationalement
• Les offres s'appuieront sur la nouvelle fiche emploi de psychologues

 

Objectif de 92,5 ETP à fin 2019 (pas de suppression de poste).
• Variation de + 56,4 ETP répartis sur 4 années
• Cible à + 13 ETP en 2016

Dans le Vaucluse, certains psychologues du travail ont émis le souhait de changer de territoire d'où la mise en place de fiche de vœux.
La DR a fait le choix de ne pas diffuser les postes afin de garantir au mieux les choix éventuels formulés par les psychologues en place.
Les ATO seront transférés au sein des PAG

 

Hypothèse régionale retenue pour 2016 :
17 postes ouverts en prévisible (plus large que l’objectif des 13), pour sécuriser la cible 2016 des 49,1 ETP à l’issue de la revue de candidatures

 

Les agences de proximité modifient leur organisation pour assurer les conditions d’exercice de l’activité des psychologues du travail.

  • Mise en œuvre de l’orientation spécialisée dans les espaces d’entretien
  • Installation de portes afin d’équiper toutes les agences accueillant un ou plusieurs psychologues du travail d’un (ou plusieurs) bureaux fermés qui pourront être utilisés par les psychologues du travail.

 

Calendrier :
• Lancement du processus de fiches de vœux : début septembre
• Appels de postes en prévisible : courant septembre
• Recrutements : à partir de la fin du processus du dialogue social
• Installation dans les agences de proximité : entre le 1er novembre et le 31 décembre
• Ouverture du service en agence : au 1er janvier 2017


Evolution des services spécialisés

Les principes directeurs de l’organisation cible confortent le rôle central de l’agence de proximité.

 

Toutes les agences délivreront un socle d’activités :

  • accueil
  • indemnisation
  • accompagnement et suivi (dont orientation spécialisée)
  • entreprise

 

Certaines exerceront également d’autres activités, aujourd’hui prises en charge majoritairement en A2S.
Les activités spécifiques suivantes seront réalisées par certaines agences de proximité selon les besoins des territoires :
- recrutement par simulation (MRS)
- Contrat de Sécurisation Professionnelle (CSP)
- accompagnement de publics spécifiques (cadres, intermittents du spectacle, publics en grande difficulté d’insertion, …)

 

A compter de janvier 2017, 8 agences de proximité délivreront des services spécialisés, avec un périmètre géographique plus large que les activités socles
(en dehors de la DT 04-05) :

• Nice Centre (06)
• Le Cannet (06)
• Aix Vallée de l’Arc (13)
• Istres (13)
• Marseille Pont de Vivaux (13)
• Marseille Belle de Mai (13)
• Toulon la Rode (83)
• Le Pontet (84)

 

Ces agences seront toutes managées par un directeur unique et une ELD unique.
Les équipes de ces agences regrouperont les services spécialisés et les services « classiques », en fonction des besoins du territoire et des logiques de collaboration et d’amélioration du service rendu (ex. conseillers emploi et psychologues du travail pour un conseil en évolution professionnelle de qualité, ex. CDE et conseillers MRS pour un service intégré aux entreprises, …).
Le DAPE et son ELD, en lien avec le DT et avec l’appui des DT et DR, auront en charge la mise en place une d’organisation d’équipes qui permettra de délivrer au mieux l’ensemble des services.
Chaque fois que possible, les conseillers exerçant la même activité seront regroupés au sein d’une même équipe.
L’activité MRS et l’activité entreprise seront regroupées au sein d’une même équipe, tout comme l’activité accompagnement et orientation professionnelle.

 

Accompagnement de la mise en œuvre :

  • Un accompagnement par les DT et la DRH, des managers impactés par le regroupement de ces agences est prévu, prenant en compte chaque situation individuelle, échange individuel avec le niveau direction territoriale,examen des souhaits de la personne et proposition tenant compte de ces éléments
  • Un accompagnement spécifique pour travailler sur l’organisation des équipes sera proposée à chaque agence, en lien avec les DT par le service Qualité et Organisation du Travail
  • Un accompagnement opérationnel pour la mise en œuvre technique sera proposé à toutes les agences par la direction Appui Réseau (structure Aurore, mise à jour de l’ensemble des applicatifs, regroupement des différents medias de contacts (Lignes téléphoniques notamment))
  • Une mise à jour des schémas de délivrance des services (SDDS) devra être effectuée également au niveau des bassins par les DT.

 

Au niveau immobilier :
Six sites sont déjà en configuration cible
• Nice Centre
• Le Cannet (06)
• Istres
• Marseille Pont de Vivaux
• Marseille Belle de Mai
• Toulon La Rode

 

Deux autres sites en préparation :
• Avignon: ouverture début 2017, regroupant l’agence de proximité de Le Pontet et les services spécialisés de l’A2S du Vaucluse.
• Aix Vallée de l’Arc, ouverture du site unifié prévue pour le dernier trimestre 2017.

 

Au niveau des DAPES :
• Trois sites sont à la cible avec un directeur unique
• Pour les cinq autres sites, un directeur unique sera nommé.

 

Calendrier :
• Mise en œuvre des agences avec services spécialisés : 1er janvier 2017.
• Accompagnement opérationnel : à compter du 1er novembre 2016.
• Accompagnement des situations individuelles pour les managers impactés : dès l’été 2016.
• Ensemble des sites avec implantation géographique unique : dernier trimestre 2017.

 

Organisation des équipes en agence

La logique de spécialisation des conseillers va se poursuivre.
La mise en place des conseillers à dominante entreprise en 2015 a marqué une première étape de cette spécialisation, permettant en particulier d’améliorer nos résultats sur l’entreprise et de façon significative la satisfaction des recruteurs.
Les enjeux de PE pour chaque grand domaine d’activité nécessitent d’aller vers davantage de spécialisation (en particulier amélioration de notre action en matière d’indemnisation, saut qualitatif en matière de conseil en évolution professionnel, poursuite de la progression de la satisfaction des entreprises) et de centrer le métier de conseil autour de cinq grands domaines d’activité en agence :

  • l’accueil physique et téléphonique
  • l’indemnisation
  • le suivi des demandeurs d’emploi
  • l’accompagnement des demandeurs d’emploi, dont l’orientation spécialisée
  • la relation entreprise.

Parmi ces cinq domaines d’activité, seul l’accueil est de nature transverse.

Les quatre autres domaines d’activité sont quant à eux pris en charge par des agents dont c’est la dominante.

Néanmoins, les conseillers emploi en charge du suivi et de l’accompagnement doivent maîtriser les fondamentaux de l’indemnisation.
Pour améliorer le service rendu, la spécialisation doit s’accompagner d’un accès plus simple aux informations et d’une plus grande coordination des équipes.
Dans ce cadre, les conseillers, qui ont une même activité, appartiennent à une même équipe pour bénéficier d’un management commun, à l’instar des conseillers dominante entreprise. Quand la taille de l’équipe le permet, les REP sont ainsi en charge d’une équipe « mono domaine » d’activité.

 

Etat des lieux :
Lors de la mise en place des conseillers à dominante entreprises(CDE), l’ensemble des ELD a été amené à réorganiser, en 2015, la constitution des équipes, avec l’obligation de regrouper l’ensemble des CDE dans une même équipe.
En fonction du diagnostic local et de la taille de l’agence, les ELD ont fait évoluer leurs équipes autour de trois grands schémas types :

  • Des équipes majoritairement « mono-dominante » : une équipe entreprise, une équipe indemnisation, des équipes accompagnement et suivi organisées par modalités ou dispositifs
  • Des équipes « multi-dominantes » mais avec des regroupements choisis autour de thématiques ou projets : en dehors des CDE qui sont dans une seule équipe, les conseillers GDD et les conseillers dominante DE sont répartis dans l’ensemble des équipes
  • Des équipes « mono-dominante » et des équipes « multi-dominantes » : par exemple, une équipe accompagnement/suivi et entreprise (CDDE et CDE), une équipe indemnisation et accompagnement/suivi (conseillers GDD et CDDE) et une équipe accompagnement (CDDE).

Dans les agences de 2 ou 3 équipes, les équipes « multi-dominantes » sont prédominantes.

Plus la taille de l’agence est importante, plus les équipes « mono-dominantes » sont présentes.
A l’occasion de réorganisation de sites, de projets structurants de territoire ou autre projet local, de nombreuses ELD ont avancé sur l’organisation de leurs équipes et la constitution des équipes est aujourd’hui très proche de la cible, voire à la cible pour ces agences.

 

Principes de mise en œuvre des équipes:

  • Pour toutes les agences, les ELD doivent organiser leurs équipes pour favoriser au maximum le management commun des conseillers d’une même dominante
  • Elles devront également intégrer à leur réflexion les 3 objectifs suivants :
    • Simplifier l’accès à l’information pour personnaliser le service
    • Organiser l’articulation des activités en agence
    • Rendre plus largement accessibles les compétences disponibles


Dans ce cadre :
Les CDE sont déjà regroupés au sein d’une même équipe.
Les conseillers GDD sont regroupés également au sein d’une même équipe.
Les équipes d’accompagnement des DE sont constituées de conseillers dominante DE en modalités d’accompagnement guidé ou intensif (renforcé, global, AIJ) et de psychologue(s) du travail.
Les équipes de suivi des DE sont constituées de conseillers dominante DE en modalité de suivi.

En fonction de la taille de l’agence, plusieurs schémas d’organisation sont possibles sur la base de ces principes. Plus la taille de l’agence est importante, plus l’organisation des équipes doit tendre vers des équipes « mono-dominante ».

Chaque ELD, sous la responsabilité de son DAPE, proposera une organisation d’équipes, prenant en compte ces principes et intégrant les éléments du diagnostic local, qui sera validée par le DT et/ou DTD.

 

Accompagnement des ELD à la mise en œuvre :
Chaque ELD, sous la responsabilité de son DAPE, peut, en tenant compte des principes directeurs, élaborer sa nouvelle organisation d’équipes et adapter sa méthodologie de mise en œuvre à sa situation locale.

Le directeur pourra, s’il le souhaite et en fonction des besoins, solliciter un accompagnement particulier au niveau territorial (mobilisation des chargés de mission) ou au niveau régional (mobilisation des chargés de projet du service qualité et organisation du travail) et/ou un appui de la Direction des ressources humaines.

Le rôle des REP est central dans la mise en œuvre de cette nouvelle organisation.
Un accompagnement RH pourra être mobilisé, à l’installation des nouvelles équipes et tout au long du parcours des REP, dans le cadre de développement de compétences spécifiques notamment.

Par ailleurs, un programme spécifique est prévu sur l’accompagnement des managers, intégrant le développement managérial en lien avec l’offre de service RH et celle de l’Université du Management, au service du développement des REP.

Chaque ELD aura à charge d’organiser la coordination des activités au sein de l’agence, condition indispensable à la réussite de la spécialisation.

Cette coordination a plus spécifiquement vocation à se développer entre :

  • CDDE et psychologues du travail, dans le cadre du conseil en évolution professionnelle,
  • psychologues du travail et CDE, pour outiller conjointement les DE aux attentes des entreprises
  • CDE, psychologues du travail et conseillers dominante DE pour favoriser notamment la promotion de profils
  • conseillers GDD et CDDE pour répondre aux sollicitations des DE relatives à l’indemnisation.

L’ELD devra créer les conditions nécessaires à la coordination des conseillers, au bénéfice des demandeurs d’emploi et entreprises, et intégrer les objectifs communs transverses aux différentes équipes à sa feuille de route annuelle, qu’elle partagera avec l’ensemble de l’équipe.

L’ELD aura également à identifier des actions de travail entre les équipes, nécessaires au développement de compétences et pourra s’appuyer notamment sur la résolution de cas en commun, l’analyse approfondie des enquêtes de satisfaction, le partage de pratiques.

L’ELD veillera à programmer des temps de partage collectif.
Les REP piloteront l’activité de chacune des dominantes de leur équipe et s’assureront de la diffusion des informations nécessaires à tous dans le cadre de leur activité spécifique.

Les RRA auront un rôle important dans la nécessaire transversalité des informations à transmettre et dans la proposition d’actions de travail au sein de l’ELD.

Enfin, chaque DAPE portera une attention particulière, avec l’ELD, à la bonne coordination des équipes entre elles.

Quelle que soit la dominante, une organisation devra être mise en place pour garantir le maintien d’un niveau d’information suffisant sur l’ensemble des grands domaines d’activité.

 

Calendrier :
Les travaux préparatoires seront à réaliser par les ELD à partir de l’automne 2016.
Les ELD pourront être accompagnées durant cette période, comme évoqué précédemment, à la demande du DAPE.
La mise en œuvre des équipes dans le cadre de cette nouvelle organisation devra être opérationnelle au plus tard dans le courant du 1er trimestre 2017, sauf situation particulière justifiant une réorganisation préalable.


PROJET ASC

NOEL
Pour les départements du 13, 83, 06, 04 : Le Mercredi 07/12/2016

13 : Magic Park Land                  83 : Casino Hyères
06 : Casino Mandelieu                04 : Les Mees

Soirée Agents : Cignac Samedi 10 Décembre 2016
Soirée Agents : Marseille Samedi 10 Décembre 2016

 

Vote :
Pour 12
Abstentions 2 (CFE-CGC Métiers de l’Emploi) 

 

COMMISSION CNASC

Mandatement d’un représentant PACA
Une réunion est prévue le 14/09/2016 à Paris afin de rencontre les représentants de chaque CE et les membres de la commission CNASC.
Ordre du jour : Volonté et expression des représentants de chaque CE sur la CNASC, recueil des attentes des CE, fonctionnement des CE, présentation des pistes de travail.

 

Une seule candidature pour PACA : Madame Guerin Christine (CGT)
Vote :
Pour 12 (dont 2 CFE-CGC Métiers de l’Emploi)
Abstentions : 2

 

Partager cet article

CFE-CGC métiers de l'emploi PACA - dans Comité d'Etablissement (CE)