CSE : compte rendu du 10 septembre 2020

Publié le par CFE-CGC Métiers de l'Emploi PACA

Sujets abordés : projet immobilier de Cannes, renfort d’effectifs en PACA.

 

Consultation sur le projet immobilier du site de Cannes

Avis de la CSSCT :

«  Nous ne pouvons exclure le fait que le relogement était nécessaire et ce constat faisait l’unanimité auprès du collectif, de la direction et des IRP.

En effet la vétusté, la non-conformité aux normes HSCT (accessibilité, luminosité, sécurité…), le sentiment d’insécurité, la liste est non exhaustive en lien avec le site actuel ne pouvait être résolus que par un nouveau cadre.

Le nouveau bâtiment par ses volumes, son aménagement intérieur (bureaux plus grands, passage de circulation large, luminosité …) répond dans une large mesure aux préoccupations du collectif.

Mais nous nous interrogeons sur le risque d’inondation.

Les documents portés à notre connaissance nous certifient que le bâtiment est en zone non inondable, que des aménagements spécifiques ont été effectués même au-delà des préconisations des experts.

Certaines questions demeurent même si des réponses y ont été apportées :

- Pourquoi 10 pompes de relevage au lieu des 2 préconisés par l’étude ?

- Pourquoi la mairie demande des places supplémentaires de parking sans en préciser destination ? Pour les demandeurs d’emploi ? Pour les agents ? Pour un public autre ?

- Pourquoi avoir relevé le niveau du bâtiment par rapport à l’ancien s’il n’y a pas de risque d’inondation ?

- Pourquoi n’avoir pas prévu une zone d’attente du public au R+1 ?

Toutes ces interrogations nous amènent à émettre des réserves sur le bâtiment sans exclure néanmoins les points positifs évoqués ci-dessus. »

 

Conclusion de la réunion CSSCT du 2 septembre 2020 :

Pôle emploi loue seulement 40 places du P1, mais dispose pour l’heure de 80 places avec le P2. Si le P2 devient public, permutation possible avec le P1 pour sécuriser l’accès du personnel.

Alerte sur l’emplacement des bornes d’accueil et PILA qui doit être sécure, évitant les piliers et empêchant le contournement des DE par derrière => implantation définitive lors de la livraison du mobilier, en concertation avec l’ELD.

Depuis 4 ou 5 ans, décision de la DR de généraliser les dispositions d’isolation phonique à l’ensemble des bureaux sur tous les nouveaux sites.

Alerte sur l’isolement phonique au bureau attenant à la salle coworking 2e étage si cette dernière se transforme en salle de jeux.

Alerte sur l’isolement des équipes CDE et PAG au 2e étage.

Absence de risque d’inondation compte tenu de l’emplacement du bâtiment en zone blanche.

 

L’ouverture du site est prévue le 18 septembre

Concernant le rajout d’une badgeuse pour le personnel, la DR étudie la demande

 

Votes :

Abstention 8

Pour : 3 CFE-CGC Métiers de l’Emploi PACA

Contre : 15

 

 

Consultation sur les modalités d’affectation des renforts prévus pour Pole Emploi PACA

Sujet déjà abordé lors du CSE du 11 août 2020

Au niveau national :

  • 1300 ETP pour le renforcement de l’AIJ seront recrutés en 2020 (dont 650 ETP recrutés à compter de septembre 2020)
  • 1500 ETP seront recrutés dès septembre 2020 au titre de l’évolution constatée du nombre de DE en catégories A et B depuis décembre 2019

Il y aura des rendez-vous réguliers avec l’Etat pour regarder la situation de l'emploi et adapter les effectifs, le cas échéant

Les recrutements seront majoritairement réalisés en CDD et les effectifs CDI seront augmentés de 500 ETP.

Ces moyens supplémentaires seront destinés aux agences et sont répartis entre les établissements régionaux selon la méthode OPERA.

Pôle emploi est donc autorisé à recruter l’équivalent de 2150 ETP, en CDD de 18 mois, dès le 3 septembre. 650 supplémentaires courant octobre/novembre.

 

Au niveau régional :

PACA représente : 8,53% du national

ETP de renfort : 183,4 dont AIJ 55,4

Les 184 personnes recrutées seront dotées 1 agent 1 portable.

Très majoritairement CDDE, à la marge GDD (11 pour tout PACA). Répartition validée dans les différents CDT (DT + DAPE). Rééquilibrage complet des effectifs sur PACA finalisé avec ces recrutements. 2 recrutements spécifiques pour la PRPS. Pas de « fléchage » spécifique pour les équipes CSP.

CDD de 18 mois « direct » et non pas 3 x 6 mois. Période d’essai d’1 mois.

Les recrutements doivent être réalisés avant le 30 septembre : 80 personnes vont être recrutées à partir du 15 septembre 2020.

Une 2ème vague de recrutement interviendra avant le 30 septembre pour atteindre un total de 184 conseillers.

La DR précise que les bureaux sont en nombre suffisant dans les différentes agences pour accueillir décemment ces nouveaux recrutés (sauf 2 agences avec plus de difficultés).

Des tuteurs seront nommés dès le recrutement avec une animation du réseau des tuteurs (échanges de pratiques).

Les formations des CDD sont planifiées avec le campus pour un démarrage début octobre (31 jours de formation avec certains modules en distanciel).

Les compteurs ne sont pas remis à 0 pour un CDD qui aurait déjà réalisé un CDD (ex : un CDD de 6 mois en cours peut se positionner mais aura un CDD de 12 mois). La DR va privilégier les CDD de 18 mois « direct ». 

La DR précise qu’il y a des départs à la retraite chaque année et que les collègues pourront se positionner sur les postes vacants.

 

La CFE-CGC Métiers de l’Emploi demande si les renforts AIJ seront soumis aux mêmes critères que l’AIJ tel que nous le connaissons (critères du public, durée accompagnement, taille portefeuille, le conseiller ne réalise pas d’autres activités ESI / Accueil…).

La DR répond que ce sont les mêmes conditions que l’AIJ « classique » et pour remplir rapidement les portefeuilles, un travail devra être fait sur le « stock » de jeunes. C’est de l’AIJ « classique » mais sans co-financement FSE.

Les 56 postes d’AIJ sont « réservés » pour les conseillers titulaires, des CDD remplaceront les conseillers qui prendront les postes d’AIJ

Pour le DR c’est un AIJ à temps plein afin de répondre au plan jeune.

La doctrine de l’Etablissement, vu en Réunion Mensuelle des Directeurs : pour plus de simplicité il a été retenu les mêmes règles que l’AIJ avec financement FSE. L’objectif étant de traiter de la même façon les jeunes mais le DR peut revoir cela en RMD. Par conséquent, le conseiller en AIJ ne fera pas d’accueil

Le message sera passé aux DT pour une harmonisation du fonctionnement AIJ sur les territoires.

Le DR, comme il l’avait dit lors du précédent CSE, souhaite réunir les différents acteurs : CR, APEC, ML, Avie Cap, Préfecture, MEDEF, CPME, U2P pour une conférence de presse de lancement et fixer des objectifs régionaux pour les jeunes. Il faut une complémentarité entre opérateurs (100.000 jeunes en PACA) et non une concurrence.

 

Vote :

POUR : 12 dont 3 CFE-CGC Métiers de l’Emploi

Abstention : 1 élu en nom propre

Contre : 4 FO

CGT et le SNU ne prennent pas part au vote

 

Consultation sur une impossibilité de reclassement dans le cadre d’une procédure d’inaptitude au poste de travail

CONTRE : 14

Absentions : 12 dont 3 CFE-CGC Métiers de l’Emploi